Jean Loup KUHN-DELFORGE-Ambassadeur de France en Grece

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

A propos de la parution du premier numéro GrèceHebdo pour 2013, l’ambassadeur de France en Grèce, Jean Loup KUHN-DELFORGE, répond à nos questions:
• Quel est l’intérêt particulier que la France porte à l’heure actuelle à la Grèce?
Outre les liens culturels qui nous unissent et notamment les racines que la France a puisées dans la Grèce antique, les deux pays sont liés dans l’histoire moderne par une amitié profonde qui remonte à l’important mouvement philhellène français du début du 19ème siècle. Tout au long de ces bientôt deux siècles, la France a apporté un soutien constant à la Grèce, elle a toujours fait acte de présence à ses côtés dans les moments difficiles. C’est dans les épreuves que la solidarité prend tout son sens.
A l’occasion du déplacement à Paris en août dernier du Premier ministre grec, le Président de la République, M. Hollande, a salué les efforts et les sacrifices du peuple grec au cours de ces dernières années. A plusieurs reprises, le Président français a réaffirmé sa volonté que la Grèce reste dans la zone euro, ainsi que notre solidarité avec le peuple grec. La France a contribué activement à cet objectif. Il a clairement marqué que chacun –gouvernement grec comme partenaires de la Grèce- devait respecter ses engagements.
Ces engagements ne sont pas seulement financiers et comptables, quantitatifs en quelque sorte. Ils sont aussi, voire surtout, structurels et qualitatifs. Les réformes de fond sont attendues par le peuple grec et seules, elles permettront à ce pays de retrouver plus rapidement la voie de la croissance. C’est à quoi œuvrent les experts français dans de nombreux domaines.
Nous sommes convaincus que les réformes en cours sont dans l’intérêt même de la Grèce et qu’elles permettront à ce pays de disposer d’une administration plus efficace, de règles plus favorables à l’investissement et aux échanges économiques, d’une fiscalité plus équitable. C’est pourquoi la France est très engagée au sein de la Task force pour la Grèce, dans les réformes. Elle souhaite partager son expérience.
Que signifie pour vous d’être à ce poste à un moment difficile pour la Grèce et quelles sont vos priorités en tant que, Ambassadeur de France à Athènes?
Je suis optimiste sur l’avenir de la Grèce, malgré la difficulté du temps présent. Outre la solidarité indispensable entre les pays européens, que la France manifeste de manière active et concrète, c’est la remarquable capacité d’adaptation, les qualités et les talents de ses habitants, sans cesse mises à l’épreuve à travers l’histoire, qui me rendent optimiste.
Mon rôle en tant que l’Ambassadeur de France, consiste à faire en sorte que les différents services de l’État en Grèce, à Athènes et à Thessalonique, apportent la contribution la plus utile possible pour renforcer la relation déjà profonde entre les deux pays, et aider la Grèce à surmonter les épreuves actuelles.
La France n’oublie pas le rôle fondamental de la culture. Ainsi, l’Institut français de Grèce a pris l’initiative d’organiser une série de manifestations sur le thème de la gouvernance. D’une manière générale, nous comptons renforcer nos partenariats dans les domaines économique, culturel et universitaire, favoriser le débat d’idées, les réseaux de coopération qui se mettent en place dans tous les domaines, y compris dans le secteur sensible de la lutte contre l’immigration clandestine.
• Quelles sont vos impressions sur la vie à Athènes et ses habitants?
Cela fait presque un an et demi que suis installé à Athènes et j’ai redécouvert avec bonheur cette ville que j’apprécie énormément. Athènes me surprend tous les jours par son mouvement constant, par son innovation culturelle et artistique malgré la crise. Cette capitale au carrefour des influences méditerranéennes, balkaniques et orientales est particulièrement agréable par la diversité de ses quartiers, de Plaka au pied de l’Acropole jusqu’au Pirée, du front de mer jusqu’à l’Hymette et au monastère de Kaissariani, une de mes promenades de prédilection. Petit à petit, grâce à l’accueil de mes consuls honoraires, je découvre la beauté des différentes régions de la Grèce que j’espère avoir bientôt visitées pour la plupart, tellement différentes les unes des autres, toutes aussi séduisantes. Le côté chaleureux des Grecs, les valeurs de l’hospitalité, de générosité et d’ouverture d’esprit prédisposent à l’amitié.
Selection B.G.
Article de Grece Hebdo du 10/01/2013
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>